10/04/2017
Rimbaud expliqué
Accueil
Suite
RIMBAUD : Oraison du soir ( 1871)


Manneken Piss, célèbre statue de Bruxelles
Statue de bronze, 61 cm de 1965, la 1ère de 1619 ayant été brisée.

Poème
L'oraison du soir

Je vis assis, tel qu'un ange* aux mains d'un barbier,
Empoignant une chope à fortes cannelures,
L'hypogastre et le col cambrés, une Gambier
Aux dents, sous l'air gonflé d'impalpables voilures*.

Tels
que les excréments chauds d'un vieux colombier,
Mille Rêves en moi font de douces brûlures :
Puis par instants mon coeur triste est comme un aubier
Qu'ensanglante l'or jeune et sombre des coulures.

Puis*, quand j'ai ravalé mes rêves avec soin,
Je me tourne, ayant bu trente ou quarante chopes,
Et me recueille, pour lâcher l'âcre besoin :

Doux comme le Seigneur du cèdre et des hysopes,
Je pisse vers les cieux bruns, très haut et très loin,
Avec l'assentiment des grands héliotropes
* modifications dans la copie Verlaine
Un ange au lieu de qu'un ange
Sous les cieux gros d'impalpables voilures au lieu de Aux dents, sous l'air gonflé d'impalpables voilures*.
Et au lieu de Puis


Plan
1-Drôles de paroissiens
2-Un goût pour l'excrémentiel
3-Une influence baudelairienne

Commentaire rédigé
Ce poème "Oraison du soir"
est le 28 ème poème de Rimbaud. Il a la forme d'un sonnet, deux quatrains suivis de deux tercets en alexandrins. Forme contraignante, le sonnet oppose généralement les tercets aux quatrains. "Oraison du soir a probablement été composé après sa 2ème fugue d'octobre 1870 en Belgique où il a pu voir le Manneken Piss. Rimbaud vient juste d'avoir 16 ans le 20 octobre et il se met à fréquenter les cafés et boire. C'est avant tout l'un des premiers poèmes blasphématoires et provocateurs de notre jeune adolescent révolté, instable et fugueur mais qui s'inspire de faits réels, les urinages collectifs derrière les églises de village à la fermeture des cafés. La première strophe ancre le poème dans un café, un établissement dont la vente de bière alcoolisée est interdite aux mineurs de moins de 16 ans. Notre jeune adolescent qui vient d'avoir 16 ans n'y est plus interdit et s'installe dans ce café comme chez lui.
1-Drôles de paroissiens
Étrange comportement que celui des consommateurs des cafés qui à l'heure de la fermeture nocturne des établissements se dirigent collectivement derrière les églises au cœur des villages, les "granges respectables" des Premières communions" repeinte tous les 100 ans, pour uriner contre la maison de Dieu avant d'aller se coucher. Uriner sur la maison de Dieu, en guise de prière, en plus de l'offense, c'est une atteinte à l'hygiène. C'est chez Rimbaud, un urinage écologique puisqu'il s'agit en quelque sorte d'un arrosage de plantes et donc d'un recyclage. "Avec l'assentiment des grands héliotropes" est une façon ironique de présenter favorablement cet arrosage nocturne des plantes qui poussent le long ou à travers les murs des vieilles églises de village souvent mal entretenues, ce sont des plantes qui ont été déposées par le vent, des héliotropes, les soleils, les tournesols cultivés pour leur huile et qui ont atterri ici près le la maison de Dieu, poussé par le vent depuis une parcelle de terre. Ces plantes qui sont assez hautes donnent parfois l'occasion de concours. Notre turbulent gamin qui fréquente désormais les cafés, est assis au milieu des autres consommateurs. Son allure juvénile, ses cheveux longs, lui donne l'image d'un ange, un enfant sage, mais il a des difficultés à saisir la lourde chope de bière, met la tête légèrement en arrière pour boire et il fume la pipe. La fumée lui fait tourner la tête, la pipe a le goût désagréable d'une fiente d'oiseau. Sa bouche, celle des baisers, de l'amour, est bordée de traces jaunes de nicotine. C'est un bien triste spectacle que Rimbaud nous donne ici des fumeurs de pipe.
2-Un goût pour l'excrémentiel
Chez Rimbaud l'amour déçu suscite toujours des images d'excrétions. Le premier organe d'excrétion c'est la bouche, celle du baiser. La frustration maternelle, le baiser maternel tant attendu qu'il n'a pas obtenu, les déceptions sentimentales se traduiront souvent par des excrémentations buccales, des bavages, des vomissements, le "triste cœur qui bave à la poupe" du "Cœur supplicié", ici la nicotine laissée autour de la bouche "qu'ensanglante l'or jaune et sombre des coulures". La fiente des oiseaux, des animaux, autres excréments se retrouve dans le goût de la pipe. Rimbaud poursuit avec les excréments de l'intestin, l'hypogastre, puis celui de la vessie, "je pisse". La bouche chez Rimbaud n'a pas la même connotation sensuelle que chez Eluard. La bouche lui rappelle beaucoup trop le "baiser putride de Jésus" des "Premières communions". Symbole de la vie mais aussi de la mort avec le "dernier souffle", la bouche du soldat mort du "Dormeur du val" est étrangement ouverte au lieu d'être fermée. La bouche est cependant l'élément du goût, c'est par elle qu'il "ravale ses rêves avec soin", ingurgite les chopes de bière, goûte les odeurs d'excrément de la pipe.
3-Une influence baudelairienne
Parmi les procédés de style utilisés ici, la comparaison est dominante, elle est introduite par tel, comme et établit une correspondance entre deux réalités. "Je vis tel qu'un ange" nous donne de Rimbaud l'image d'un enfant sage alors qu'il a un comportement qui s'apparente plus à celle d'un mauvais garçon. Puis la fumée telle "que les excréments chauds d'un vieux colombier. "Mon cœur tel qu'un aubier", comparant les sentiments de notre poète à la partie la plus jeune du tronc d'arbre entre l'écorce et le cœur. Et enfin l'âcre besoin " est doux comme du cèdre et des hysopes". Le réseau des sonorités n'est pas moins dense que celui des comparaisons. Le phonème nasalisé "an" dans le premier quatrain est évocateur d'une plainte sourde et permanente qui contraste avec le mutisme habituel des "anges". le choc des consonnes avec l'occlusive "k", dans "Mon cœur triste est comme un aubier" donne une image sonore de violence que l'on retrouve également dès les premières strophes avec d'autres occlusives, "b" dans barbier. Ce martèlement sonore représente la force répétitive du spleen baudelairien. L'allitération finale en "s", "Seigneur du Cèdre, je pisse" évoque le souffle, la fluidité, le plaisir de la sensation procurée par cet événement libérateur.
Conclusion
Lorsqu'il écrit "N'oublie pas de chier sur La Renaissance" à son camarade Ernest Delahaye, cette vulgarité lui restera profondément attachée et beaucoup de lecteurs en refuseront, par la suite, l'étude. Réduire trop facilement Rimbaud au poète de l'excrément, des fermentations, est un raccourci qui n'a aucune raison. Ce poème qui fait appel à différents ordres de sensations place l'homme avec ses forces et ses faiblesses dans la nature au cœur des débats. Avec une pointe d'ironie, Rimbaud nous entraîne vers une sorte d'apothéose, la satisfaction d'un besoin naturel. Par ce poème, il s'attaque à l'homme prisonnier de ses préjugés, pudique, moral, qui ne peut connaître une certaine fierté, un certain plaisir dans l'accomplissement sportif de ce geste bien familier.
Vocabulaire
Oraison
Prière
Ange
du grec aggelos, messager.
Dans un sens religieux, créature spirituelle, sous les traits d'un enfant, entre les hommes et Dieu, au sens figuré personne dotée de toutes les qualités. Un ange aux mains d'un barbier se dit d'un enfant sage qui ne dit rien, ne bouge pas chez le coiffeur. A cette époque Rimbaud se laisse pousser les cheveux.
Cannelures
Rainure, sillon longitudinal ornant certains objets, les chopes de bière ici.
Cambré
Courbé légèrement
Barbier
Personne dont la profession est de tailler ou de raser la barbe. Le rasoir est un outil très coupant, il ne fallait pas bouger.
Hypogastre
(du grec, hupo en dessous et gastro, estomac). Étymologiquement c'est la partie de l'abdomen sous l'estomac correspondant au nombril.
C'est le bas du ventre.
Gambier
Une Gambier est une pipe de qualité médiocre, bon marché.
Colombier
Synonyme de pigeonnier, petite construction destinée à abriter les pigeons et à recueillir les fiantes comme engrais.
Aubier
Partie tendre et blanchâtre sous l'écorce des arbres. Ce sont les couches récemment formées.
Coulures
Trainée laissée par ce qui a coulé
Chopes
Verre à bière à paroi épaisse muni d'une anse.
Âcre besoin
Urine.
Hysope
Plante des régions arides dont les fleurs et les feuilles sont utilisées en infusion pour leurs vertus stimulantes, l'hysope sert à la fabrication du Pastis et de la Chartreuse. Son nom vient du grec "azob", qui veut dire "herbe sainte", elle est souvent citée dans la Bible.
Cèdre
Grand conifère, à bois assez dur et odorant. Utilisé dans les parfum d'ambiance.
Héliotropes
Étymologiquement qui suit le soleil, les héliotropes apparaissent souvent chez Rimbaud, ce sont des idiots qui suivent la même direction, un meneur, qui disent oui à tout.
Rimbaud en août 1870
Distribution officielle des prix. Rimbaud obtient le prix d'excellence, le premier prix de discours latin, le premier prix de discours français, le premier prix de vers latins, le premier prix de version latine, le premier prix de version grecque. Il refuse de s'associer à une souscription patriotique lancée par les élèves de sa classe (qui avaient décidé de « sacrifier leurs livres de prix et d'envoyer l'argent à l'armée française », geste un peu ridicule et qui sera d'ailleurs refusé par le ministre). Il a projeté de les vendre lui-même pour financer sa fugue à venir. Ses condisciples les lui rachètent.
29/8/1870-6/9/1870
1ère fugue à Paris
6/9/1870
Rimbaud chez les sœurs Gindre
6/10/1870
2ème fugue en Belgique
Des latrines contre les églises
Beaucoup de communes (dont la mienne) ont eu à faire face à cet urinage contre le mur des églises. Dans le respect de l'hygiène et du respect de la maison de Dieu, beaucoup de communes ont dressé des W-C. autre appellation pudique de nos toilettes à l'arrière des églises. Ainsi les gens n'urinaient plus directement contre le mur de l'église. Poésies
1- Les étrennes des orphelins
2-Sensation
3-Soleil et chair
4-Ophélie
5-Bal des pendus
6-Le Châtiment de Tartuffe
7-Le forgeron
8-A la musique
9-Morts de Quatre-vingt-douze et 93
10-Vénus anadyomène
11Première soirée
12-Les réparties de Nina
13-Les effarés
14-Roman
15-Le mal
16-Rages de Césars
17-Rêvé pour l'hiver
18-Le dormeur du Val
19-Au cabaret-vert
20-La Maline
21-L'éclatante victoire de Sarrebrück
22-Le buffet
23-Ma Bohème (Fantaisie)
24-Les corbeaux
25-Les assis
26-Tête de faune
27-Les douaniers
28-Oraison du soir
29-Chant de guerre parisien
30-Mes petites amoureuses
31-Accroupissements
32-Les poètes de sept ans
33-L'Orgie parisienne ou Paris se repeuple
34-Le coeur du pitre
35-Les pauvres à l'église
36-Les mains de Jeanne-Marie
37Les soeurs de charité...
38-Voyelles
39-L'étoile a pleuré rose au..
40-Le juste restait droit..
41-Ce qu'on dit au poète à..
42-Les premières communions
43-Les Chercheuses de poux
44-Le bateau ivre
Accueil